les voyages

Instant suspendu à Pushkar

5 mars 2018

Parenthèse enchantée au milieu d’un voyage professionnel en Inde : direction la cité lacustre de Pushkar située au Nord de l’Inde, dans l’état du Rajasthan.

Pour s’y rendre, 2h30 de voiture depuis Jaipur sont nécessaires, et croyez-moi, en Inde, la conduite n’est pas un vain mot ! A l’arrivée, c’est l’émerveillement : le temps semble s’être arrêté dans ce lieu sacré, au milieu duquel s’étend un lac entouré de ghâts (escaliers immergés) et de temples immaculés.

Je n’y étais pas retournée depuis 20 ans !

Pour les Indiens, Pushkar est un haut lieu de pèlerinage, ils s’y rassemblent par centaines de milliers chaque année pour faire leurs dévotions aux dieux, parmi lesquels figure Brahma, le créateur du monde selon les Hindous. On dit qu’un cygne envoyé par les dieux laissa tomber un lotus sur le lac, indiquant à Brahma l’endroit où il devait effectuer un rituel hindou (Yajna). D’ailleurs, Pushkara signifie lotus bleu…

Le temple de Brahma

Pushkar a toujours attiré les backpackers et autres hippies, venant essentiellement de France, Espagne et Italie. Nombreux sont les vendeurs saisonniers qui alternent saison d’été sur les marchés du bord de mer (Ibiza, Formentera, Grèce…) et retraite hivernale à Pushkar, pour suivre « tranquillement » la fabrication.

Je prends mes quartiers dans un charmant hôtel resté dans son jus. J’installe mon coussin sur la petite terrasse au-dessus du lac pour méditer face à la vue apaisante…

   

   

Le lendemain, je pars avec Rekha, notre fiancée en Inde, faire le tour du lac pieds nus : interdiction de porter des chaussures sur les ghats. Une multitude d’oiseaux nous entourent, paisibles marcheurs aquatiques ou envolées sauvages…

   

Environ 400 temples dédiés aux divinités hindoues entourent le lac.

   

À gauche, un mini-temple célèbre Hanuman, le dieu singe.

Les fidèles viennent y faire brûler des encens et faire des offrandes.

Plus loin dans la ville, on croise aussi des vendeurs ambulants, des vaches, un éléphant…

   

   

Un magnifique bar attire notre attention…

Le temps de déguster un assortiment de spécialités locales et il faudra songer au départ.


Cette halte loin du bruit, de la foule et des klaxons trépidants de Jaipur n’aura duré que 24h, mais il est de ces temps qui s’étirent et laissent une empreinte bien plus grande qu’une toute petite journée du quotidien !

Ainsi, c’est toute l’atmosphère de ce pays cher à mon cœur que j’ai souhaité partager avec vous, à travers la collection Printemps Eté 2018 de la Fiancée.

Les imprimés portent les doux noms de Parvati, Diwali, Krishna, Bengalore…

En voici quelques-uns :

   

Je vous souhaite un voyage inoubliable à travers une collection aux mille couleurs !

No Comments

Leave a Reply