les tendances

Mode et gastronomie : même passion !

23 janvier 2018

La Fiancée s’est retrouvée fin 2017 dans une aventure culinaire loin de son univers textile habituel : quelle surprise en découvrant les mêmes « mood boards » ou presque que dans son antre de créatrice de mode et d’imprimés !

La Fiancée chez Lenôtre

Le pitch

Paris, quartier mythique de Saint Germain des prés – Le Cercle-Lebrun, un bel hôtel particulier accueille pour une journée portes ouvertes les journalistes de la presse culinaire. Le traiteur Lenôtre présente ses dernières créations, deux incontournables de la gastronomie française revisités : la bûche de Noël et la galette des rois.

Buche - La Fiancée chez Lenôtre

Galette - La Fiancée chez Lenôtre

Le chef pâtissier expose les caractéristiques de la nouvelle galette, le discours est rodé, le marketing aussi. La bûche de Noel est découpée au laser, mélange de chocolat blanc et de mousse onctueuse, riche et légère à la fois.

Buche - La Fiancée chez Lenôtre

Des « mood boards » exposés sur les murs compilent des visuels inspirants qui ont servi de base à l’élaboration de cette nouvelle bûche. On y retrouve les tendances actuelles de la déco, de la mode et du design culinaire. Petit clin d’œil aux planches de la Fiancée : les similitudes sont évidentes !

board d'inspiration de La Fiancée du Mekong

Guy Krenzer, directeur de la création de la maison Lenôtre, lui explique l’élaboration du prototype suivant les différentes étapes : la  maquette est réalisée en papier comme un objet à la dentelle délicate, puis c’est la chimie qui intervient : trouver la bonne recette hautement comestible et délectable qui offre la souplesse en bouche et la tenue de la découpe laser.

Création - La Fiancée chez Lenôtre

Le parallèle avec la mode est incontestable, le langage est le même, on parle de tendances, de modéliste, de prototypes… Ici, création et marketing s’invitent dans l’univers culinaire pour inventer un produit nouveau qui répond aux codes de désirabilité et de nouveauté, dont le but ultime est d’exalter nos pupilles puis nos papilles !

marketing - La Fiancée chez Lenôtre

Alors quoi, la création d’un dessert ou d’une tunique suivrait le même processus ?
Oui, il suffit à la Fiancée de remplacer les saveurs par des imprimés fleuris !

Mode et monde imprimés - imprimés fleuris de La Fiancee du Mekong

No Comments

Leave a Reply